Editorial du Président

« Faire les choses avec sérieux, mais ne pas se prendre au sérieux »

Le conseil d’administration de notre asso­cia­tion m’a fait l’honneur de m’élire à la pré­si­dence de l’AAPPE.

Après un moment d’émotion, mes pre­mières pen­sées sont allées à mes pré­dé­ces­seurs, qui ont diri­gé avant moi cette belle association.

Au pre­mier rang des­quels le pré­sident Frédéric KIEFFER, qui, après plus de 6 années pas­sées à la barre, sou­hai­tait, légi­ti­me­ment, céder le gouvernail.

Frédéric KIEFFER s’est inves­ti sans comp­ter pour la défense de notre profession.

Outre son inéga­lable com­pé­tence tech­nique, il a mis toute sa pug­na­ci­té d’Avocat au ser­vice de nos causes : main­tien d’une pro­cé­dure judi­ciaire d’expropriation immo­bi­lière, obten­tion d’un tarif pour les Avocats en matière de sai­sie immo­bi­lière et de sûre­tés judi­ciaires, pour ne citer que les com­bats les plus récents.

Nous lui devons énor­mé­ment. Cela devait être dit et écrit.

« Faire les choses avec sérieux, mais ne pas se prendre au sérieux », Frédéric KIEFFER aimait ain­si défi­nir ce qui pour­rait être le slo­gan de notre association.

Mon action s’inscrira dans cette optique.

L’AAPPE doit res­ter un creu­set de hautes com­pé­tences techniques.

Et un « outil » sur lequel pour­ront s’appuyer les organes de la pro­fes­sion d’Avocat.

Mais l’AAPPE doit aus­si, et peut-être sur­tout, res­ter un lieu d’échanges empreints de convi­via­li­té voire d’amitié (con)fraternelle.

Longue vie à l’AAPPE !!!

Olivier Cousin
Président de l’AAPPE