Important et urgent : Praticiens de la saisie immobilière, usagers du "tarif", faites-vous connaître, répondez à la dernière enquête du CNB !

actualités
dépêches
Publié le
Auteur Par Véronique JEANDE

 
Le Conseil National des Barreaux vient de  lancer sa traditionnelle enquête de l’Observatoire sur l’état de la profession d’avocat en 2021.
Accéder à l’enquête.
Au sein du questionnaire, l’AAPPE a relevé des questions sur la pratique de la saisie immobilière (nombre de procédures engagées, par exemple)  et aussi quant à la fréquence d’utilisation du tarif règlementé.
Sur le premier point (pratique de la saisie immobilière), nous avons intérêt à répondre en nombre, afin que la quotité d’avocats qui pratiquent cette matière ne soit pas sous-évaluée.
Il en est de même quant au  « tarif », qui perdrait toute justification s’il apparaissait (à tort !) qu’il n’est pas suffisamment utilisé.
N’oublions pas nos leçons d’histoire.
Souvenons-nous que le tarif général de postulation des avoués de première instance, devenus Avocats, a notamment disparu parce qu’il a été considéré qu’il n’était pratiqué que par très peu d’Avocats.
L’AAPPE invite tous ses membres à répondre à cette enquête.
Et, au-delà, l’AAPPE incite tous ses membres à alerter les confrères praticiens de ces matières, afin de les convaincre de répondre également.

Partager cet article
Suivez-nous