FLUCTUAT NEC MERGITUR !

L’un des objec­tifs que pour­suit l’AAPPE est l’organisation d’événements juri­diques, ou la contri­bu­tion de l’association à de telles mani­fes­ta­tions. Autant écrire qu’actuellement, cet objet peine à être rem­pli. Nous, avo­cats, sommes angois­sés quant aux condi­tions dans les­quelles nous pour­rons redé­mar­rer, sans trop de dom­mages, notre acti­vi­té et relan­cer nos pro­cé­dures. Et, sur le plan pré­ci­sé­ment… Lire la suite »

Pleins feux sur la réforme de la procédure civile, thème du colloque de fin d’année !

La pro­cé­dure civile a été pro­fon­dé­ment bou­le­ver­sée par la loi n° 2019-222 du 23 mars 2019 de pro­gram­ma­tion 2018–2022 et de réforme pour la jus­tice et ses décrets d’application, notam­ment par le décret n° 2019–1333 du 11 décembre 2019. Ces textes rompent avec beau­coup d’habitudes, tout en nous impo­sant de nou­veaux réflexes. La publi­ca­tion du… Lire la suite »

Be happy, be… AAPPE !

Le mois de jan­vier est tra­di­tion­nel­le­ment consa­cré aux vœux. Au nom de notre asso­cia­tion, comme en mon nom per­son­nel, je vous sou­haite, ain­si qu’à vos proches, une année 2020 pleine de cha­leur, de san­té et de pros­pé­ri­té. Mais je forme aus­si des sou­haits forts pour l’AAPPE. Qu’elle conti­nue à croître et embel­lir ! Au der­nier poin­tage… Lire la suite »

Un Noël en trombe pour l’AAPPE !

La fin de l’année approche. Accompagnée de l’inévitable ralen­tis­se­ment de toutes les acti­vi­tés, à l’entame de la trêve dite des « confi­seurs ». Pourtant, l’AAPPE ter­mine cette année 2019 en trombe. Le col­loque de Marseille, consa­cré au cau­tion­ne­ment nou­veau a fait salle comble au mois d’octobre. L’assemblée géné­rale qui a sui­vi a per­mis l’adoption de nou­veaux sta­tuts… Lire la suite »

Le conseil d’administration renouvelé de l’AAPPE, déjà au travail à Marseille !

Élu lors de l’assemblée géné­rale du 18 octobre, le conseil d’administration de l’AAPPE s’est mis au tra­vail dès le len­de­main à MARSEILLE. Figuraient notam­ment au menu de ce conseil, orga­ni­sé de main de maître par Alain Provansal et Thomas D’Journo les points sui­vants : Le renou­vel­le­ment du bureau, qui a été recon­duit à l’identique Un débrie­fing,… Lire la suite »

Tous à Marseille le 18 octobre !!!!!

  Le 18 octobre pro­chain, notre asso­cia­tion orga­nise, à MARSEILLE, son col­loque annuel. Ce mil­lé­sime 2019 sera consa­cré au cau­tion­ne­ment. Cette mani­fes­ta­tion per­met de vali­der 6 heures au titre de la for­ma­tion pro­fes­sion­nelle conti­nue des Avocats. Le but de ce col­loque bap­ti­sé « Le cau­tion­ne­ment nou­veau arrive » est de faire un tour d’horizon com­plet, du régime… Lire la suite »

Une excellente rentrée !!!!!

  Peut-être l’avez-vous remar­qué, c’est la ren­trée ! Après la tra­di­tion­nelle accal­mie des mois de juillet et sur­tout d’août, les affaires reprennent leur cours… Souvent effré­né. L’AAPPE est res­tée en éveil durant l’été. Nous avons ain­si pu com­men­cer à mettre en pra­tique et obser­ver les pre­mières déci­sions judi­ciaires, sur la nou­velle forme de vente amiable, en… Lire la suite »

Un élan contre les marchands de sommeil mais de nouvelles obligations pour l’Avocat… et pour les greffes !

Afin de lut­ter contre l’habitat indigne, donc notam­ment contre les « mar­chands de som­meil », la loi « Elan », a pré­vu que la per­sonne condam­née à une peine lui inter­di­sant d’acquérir un bien immo­bi­lier ne peut pas se por­ter enché­ris­seur pen­dant la durée de cette peine pour l’acquisition d’un bien immo­bi­lier à usage d’habitation ou d’un fonds de… Lire la suite »

Editorial

Un nou­veau rêve se réa­lise…   Nous en rêvions tous depuis octobre 2018… C’est désor­mais réa­li­té ! Les actes du col­loque orga­ni­sé par l’AAPPE sur le thème de « l’indivision dans tous ses états » viennent de paraître. La mise en page est soi­gnée, pro­fes­sion­nelle. Elle met en valeur des textes des dif­fé­rents inter­ve­nants. Celles et ceux qui… Lire la suite »

Editorial

  Ce n’était qu’un pois­son d’avril ! Les avo­cats, fussent-ils membres (émi­nents) de notre asso­cia­tion, ne peuvent rece­voir des ventes amiables immo­bi­lières, contrai­re­ment à ce que nous avons ten­té de faire croire dans le pré­cé­dent édi­to­rial, au sein d’un « dou­teux » pois­son d’avril. Revenons à la réa­li­té. En dépit du long et âpre com­bat mené contre lui… Lire la suite »