AAPPE

ASSOCIATION DES AVOCATS PRATICIENS DES PROCÉDURES ET DE L'EXÉCUTION

Be happy, be… AAPPE !

Le mois de janvier est traditionnellement consacré aux vœux.

Au nom de notre association, comme en mon nom personnel, je vous souhaite, ainsi qu’à vos proches, une année 2020 pleine de chaleur, de santé et de prospérité.

Mais je forme aussi des souhaits forts pour l’AAPPE.

Qu’elle continue à croître et embellir !

Au dernier pointage de fin décembre, nous comptions 414 « aappéistes ».

Même si l’engagement et le dévouement au service de l’association restent primordiaux, il n’est peut-être pas exagéré de viser les 500 adhérents pour fin 2022.

Qu’elle propose encore et toujours un colloque annuel de qualité !

La commission ad hoc se réunira bientôt. Nous avons déjà quelques idées.

Néanmoins, vos suggestions sont les bienvenues, à vos claviers !

Qu’elle contribue à la formation de nos confrères et des personnels de nos cabinets !

Outre le colloque annuel, nous allons proposer (sauf contrordre, le 13 mars à PARIS) une formation sur le tarif réglementé de postulation des avocats en matière de saisie immobilière, de partage, de licitation et de sûretés judiciaires.

Qu’elle apporte, avec « Droit et Procédure » sa contribution au droit processuel et de l’exécution !

Avec sa sœur de cœur, l’association Droit et Procédure, l’AAPPE est engagée dans deux beaux projets :

  • La collaboration éditoriale à la nouvelle revue pratique du recouvrement (ancienne Revue des Huissiers). Plusieurs membres de l’AAPPE interviendront au sein de cette revue (que lancera courant 2020 l’éditeur DALLOZ) pour commenter des arrêts ou présenter des sujets de fond).
  • La participation aux ateliers des procédures civiles d’exécution Ce nouveau rendez-vous, orchestré par Madame la Professeure  Soraya Amrani Mekki, se tiendra en 2020. L’AAPPE y sera , bien évidemment, partie prenante.

Qu’elle accompagne les avocats dans la modernisation de la publicité des ventes immobilières judiciaires !

Le Conseil National des Barreaux, fin 2019, a décidé de l’acquisition d'une plateforme de ventes immobilières judiciaires, ceci afin de rendre plus accessibles les ventes immobilières judiciaires.

Cette plate-forme dispensera, en ligne, une information claire, impartiale et complète sur les ventes immobilières aux enchères des avocats ; permettant la consultation en ligne des cahiers des conditions de ventes et des cahiers de charges et des annexes, ainsi que le calcul d’une estimation des frais en fonction du prix envisagé.

L’AAPPE soutient vivement cette modernisation et incite tous les praticiens, dès que cela sera possible, à publier leurs ventes par ce nouveau vecteur ;

Lequel est en phase avec les propositions de modernisation de la procédure de saisie immobilière élaborées par le CNB avec le concours de notre association et adressées à la chancellerie en avril dernier, après approbation du projet par l’assemblée générale du CNB.

Lire la suite 
mi, ante. mattis at elit. ut odio